La fin des travaux et le départ de Tanahberu

La fin des travaux et le départ de Tanahberu, dec 2017

20 Déc 2017 | Actualités

Port de Tanahberu

Le JAKARÉ est toujours au port de Tanahberu et l’activité a bord est intense. Nous fixons la date de fin de travaux en fonction de la première croisière qui est maintenant réservée pour la période de noël à Raja Ampat : nous devrons prendre la mer autour de la mi-décembre pour une traversée d’environ 6 jours, jusqu’à Sorong.

Coordination et plannings sont nécessaires pour permettre la tenue des délais. Les menuisiers, électriciens et peintres qui sont environ une vingtaine se partagent le travail, ils sont un peu sous pression mais travaillent toujours dans la joie et la bonne humeur.

Nous sommes amarrés dans le port avec bateaux de pêche et autre phisini en plein travaux de construction et rénovation. Environ soixante travailleurs viennent travailler ici tous les jours pour gagner leur vie, parfois dans des conditions difficiles comme nous le remarquons sur le bateau voisin.

Les méthodes de construction de notre voisin sur tribord nous étonnent. C’est un cargo phinisi usée par la mer dont la superstructure est détruite et remplacée, et la coque rénovée. Le bois nécessaire à la construction est livré en planches brutes, tirées sur l’eau jusqu’au bateau, montées à bord à la force des bras, découpées à la tronçonneuse à bord (le bruit !) puis travaillées et poncées avant d’être utilisées dans la structure du bateau. Les ouvriers fournissent un travail très physique, souvent difficile et parfois même dangereux.

Nous recevons et installons les instruments de navigation, radar, GPS, radio SSB et les testons. La capitainerie nous livre les éléments de sécurité comme extincteurs, bouées de sauvetage, gilets de sauvetage et radeaux de survies. Les voiles sont enfin installées par des spécialistes acrobates.

La date approche et le temps se gâte. La mousson d’ouest, avec ses vents prédominants et parfois soutenus, s’établie gentiment. Il est temps de naviguer vers Bira qui est à 20 miles au sud-est et abrité des vents d’ouest. Nous quittons ainsi le port de Tanahberu avec une grande émotion (c’est le port d’attache du JAKARÉ) pour une petite navigation d’essai de quelques heures. Cela nous permettra de tester le moteur et les instruments de navigation principaux.

 

Port de Bira

Le port de Bira qui est en construction depuis 10 ans abrite beaucoup de pécheurs en cette saison. Ils profitent de cette côte abritée des vents d’ouest pour sortir pêcher la nuit par mer calme. Le JAKARÉ trouve une place entre 2 bateaux de pécheurs. Nous y resterons une semaine le temps de finaliser les travaux en cours. C’est notre ultime escale avant le grand départ vers la West Papua.

Notre capitaine finalise les papiers et les nombreux permis du JAKARÉ avec le bureau du port. C’est la course contre la montre, la tension monte.

Il faut mettre un STOP FINAL aux travaux, vider tout le superflue et préparer le JAKARÉ pour le départ. La route de navigation est discutée et décidée par les deux capitaines et les approvisionnements en vivres et les pleins d’eau et de gasoil sont effectués.

Nous prenons enfin la mer le Samedi 16 Décembre au petit matin, sous un beau ciel bleu et un vent d’ouest modéré.

En route pour de nouvelles aventures…